Tous nos formateurs sont issus du monde professionnel des métiers de la Mode, du Design et de l'enseignement.

Nous sommes là pour vous apporter notre expérience professionnelle

pour vous guider au mieux dans votre apprentissage et  vos projets créatifs.

Parisienne d’origine et méditerranéenne de cœur, Agnès suit d’abord une formation en design industriel avant de découvrir le tissage chez une tisserande à Barcelone. Cette expérience rallume des souvenirs d’enfance et de transmission familiale autour du tissu et un réel désir d’être au plus proche de la matière. La rencontre se confirme lors de sa formation à l’Atelier National d’Art Textile à Paris (ANAT-ENSCI) deux ans d’immersion totale dans le langage du tissu.

Ses expériences de formatrice sur le logiciel textile Pointcarré et d’enseignante au sein du département textile de la Universidad Mayor à Santiago du Chili, lui permettent de découvrir le plaisir de transmettre et d’échanger autour de sa passion. Rien ne lui plaît davantage que l’ambiance de l’atelier, un monde où la fantasmagorie des couleurs et de l’imaginaire rencontre le tangible de la matière puis de l’objet. C’est dans ce but de rapprocher ou de faire vivre plusieurs univers qu’elle travaille avec d’autres créateurs ou artisans soit en création soit en production, notamment pour Anne Corbière, Ulrika Liljedahl, Janaïna Milheiro, Morgane Crucq.

C’est maintenant avec joie qu’elle collabore au projet de l’Atelier du Haut-Anjou, une joie qu’elle vous invite à partager de croiser ensemble fils et expériences.

Très jeune, Pauline a découvert le textile à travers la conception et la création de vêtements. Sensible à la diversité des personnalités et au langage de l’image et de l’apparence, elle a souhaité à travers ses études en stylisme-modélisme, utiliser l’habit et ces accessoires comme support d’expression. Son désir profond étant d’accompagner les personnes dans la rencontre d’eux-mêmes et de leur permettre d’extérioriser leurs singularités à travers ce qui les habillent.

Après avoir travaillé pour différents créateurs, elle a entrepris un master en design textile en vue d’enseigner et d’approfondir le champ de sa recherche textile. Durant plusieurs années elle a travaillé au Sénégal avec des artistes et des créateurs, mais également avec un village artisanal au cœur du sahel. En collaboration avec celui-ci, elle a créée un atelier de formation artisanal et de production de textile haut de gamme. La rencontre des paradoxes tel que le traditionnel et le contemporain, l’unicité et l’universalité, l’artiste et l’artisan, l’intérieur et l’extérieur… sont les fils conducteurs de ses projets, que ce soit à travers le textile où d’autres médiums artistiques qu’elle s’approprie dans son travail personnel.

La création comme outil d’expression, la technique comme support de travail, la diversité humaine comme source d’inspiration, sont les axes qui l’anime et qu’elle souhaite partager et transmettre à travers différents ateliers.

D’origine Belge, elle a exposé dans divers lieux tel que «master textile studio 2» à L’ISELP (Bruxelles) ; au parcours « Design September » chez TOÎT et chez Fedustria (Bruxelles) ; à « Design Textile Soft » au salon MOOD (Bruxelles) et au Dexia ArtCenter (Bruxelles). Elle a également remporté le premier prix Horlait Dapsens.

Originaire de l’Anjou, Muriel découvre le tissage, par le biais d’un stage auprès d’Anne Corbière, durant ses études de modélisme. Une rencontre à la fois humaine et créative qui l’invite à imaginer un nouveau parcours vers le textile.

Depuis cette rencontre, elle a étudié 5 ans aux Beaux Arts à Bruxelles où elle y explore tous les aspects de la création textile, une expérience qui lui permet de collaborer pour le défilé Haute Couture printemps/été 2012 de Jean Paul Gaultier ainsi que pour la marque Bensimon.

A la suite de ses études elle travaille pour l’entreprise de tissage Act’3 ( groupe Chanel) à Pau. Elle met à profit son expérience de designer dans la création d’échantillons pour différents clients, et apprend également la gestion de production à travers de nombreux projets.

Aujourd’hui, de retour en Anjou, elle développe ses propres collections tissées en utilisant différentes fibres naturelles comme source d’inspiration pour ses créations et se spécialise dans le textile d’ameublement.

Son engagement au sein de l’Atelier du Haut-Anjou est née d’une envie de partager ce qui lui à été transmis tout au long de son parcours.

Expositions : \ 2015 Exposition/pop up store Fresh! New textile design au parcours Design September à Bruxelles.

\ 2014 : Exposition au salon «MoOD» à Bruxelles. Exposition de tissage en lin & raphia dans l’espace «innovation Platform».

Née aux USA, Anne trouve très tôt sa passion pour les textiles, ainsi que pour les voyages. Ces deux axes influencent ensuite tous ses choix. Des études de lettres françaises, puis plusieurs années de travail dans des ateliers de costumes (à San Francisco, Londres, et Paris) l’ont amené en 1988 à la rencontre de Christian Lacroix, qui demande alors à Anne de devenir son assistante pour des projets de théâtre et d’opéra. Une formation à l’Atelier National de l’Art Textile (l’ANAT / ENSCI) confirme sa préférence pour la création textile sur métier à tisser, et grâce à des aides du Ministère de la Culture elle monte son atelier.

M. Lacroix est son premier client, mais bientôt elle collabore également avec les autres maisons de haute couture et de prêt-à-porter de luxe à Paris. En étroite collaboration avec son mari, Vincent Corbière, sculpteur et créateur de meubles, ils créent une exposition pour la Galerie du Passage, à Paris en 1998, mélangeant leur deux talents. Ils s’installent en Haut Anjou recherchant l’espace et le calme pour mieux mener leur parcours de créateurs indépendants. Aujourd’hui Anne continue à créer des collections et des pièces uniques pour la haute couture et pour la décoration intérieure haut de gamme. Elle présente régulièrement son travail dans des galeries et des showrooms à Paris et à New York. Ses collections sont distribuées également à Londres, à Los Angeles et à San Francisco.

Professeur intervenant, Anne encadre les séminaires sur le textile pour l’IFM (l’Institut Français de la Mode) à Paris. Transmettre sa passion pour les textiles est important pour Anne depuis toujours. La création de l’association L’Atelier du Haut Anjou avec des collègues très compétentes et enthousiastes, est l’aboutissement de plusieurs décennies de travail.

Très tôt Brigitte Guillet souhaite devenir costumière. Après ses études de couture et d’histoire de l’art, elle exercera ce métier avec passion entre Genève, Grenoble, Lyon et Milan pour le théâtre, la danse, le cirque et l’opéra. Dès cette époque, autour des arts vivants, Brigitte s’engagera dans la vie associative d’éducation populaire.

Au fil du temps elle désire se spécialiser et Intégre l’ANAT/ENSCI à Paris pour suivre une formation de designer textile. Grace à sa maitrise des logiciels textile, elle créera des collections textiles pour l’industrie française et belge dans les univers de la mode, l’ameublement et l’automobile. En parallèle, elle poursuit sa recherche artistique et plastique autour du fils et du volume. Sa démarche de designer textile l’amènera à développer personnellement des étoffes innovantes, éco-conçues pour le bien être de l’humain.

Brigitte monte son atelier de design textile et de création tissage main, où elle développe son propre vocabulaire textile autour de l’ornementation pour la décoration et la mode d’exception. Au cours de son parcours, Brigitte a toujours aimé transmettre, créer du lien social avec le fils et les savoirs faire. Elle est professeur textile dans plusieurs écoles, dont l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture à Paris.

Lorsque Brigitte s’installe en ANJOU elle réalise avec d’autre créatrices passionnées, ce projet, ourdi de longue date : créer l’ Atelier du Haut Anjou

Diplômée en Géographie, l’amour des voyages et des rencontres lui ont permis d’explorer plusieurs chemins, à travers les paysages et les hommes qui les façonnent, à travers leurs histoires et leurs univers.
La rencontre avec le textile s’est faite par la main et « au pied du métier », épaulée par des professionnelles bienveillantes, ayant à cœur de transmettre leurs savoirs.

Elle s’est initiée au tissage et continue sans cesse de se perfectionner, dans un cadre professionnel, en réalisant des pièces de tissu, ayant chacune des particularités et des applications différentes.
Cette immersion quotidienne dans un univers fait de couleurs, de matières, d’objets de décoration, de créations et d’échanges autour des projets est un bonheur pour les yeux et le cœur. Une nécessité.

Par ailleurs, enseignante en école primaire, elle retrouve cette nécessité humaine de manipuler, expérimenter et observer pour mieux comprendre le monde et s’émerveiller du beau ou de l’extraordinaire.

C’est au regard de ce parcours aux multiples influences qu’elle vous invite à découvrir aujourd’hui le tissage et, à travers cet art, l’envie de vous exprimer par la matière ainsi que le plaisir de créer, quelque soit votre âge et votre parcours.